Accueil
Le Canton
Blanquefort
Eysines
Parempuyre
Le Pian-Médoc
Ludon-Médoc
Macau
Saint-Médard-en-Jalles
Le Haillan
Le Taillan-Médoc
Saint-Aubin-de-Médoc
Bruges
-------------------------------
-------------------------------
Mode d'emploi
-------------------------------

Lettre d'information




Joomla : Porte du Médoc

Rechercher sur le site

L’A.B.C.

A.B.C., trois lettres faciles à retenir… et à Blanquefort, l’emblème et le cœur de la vie associative. La Maison des Jeunes et de la Culture (MJC) fête cette année son 30ème anniversaire. Elyess et Arnaud nous ont livré leur regard sur cette structure qu'ils connaissent depuis plusieurs années et qu'ils ont vu évoluer. Clins d'œil sur trois décennies.

« J'ai découvert l'ABC en 1988 pour des animations lors des vacances d'été. J'avais 11 ans et j'avais suivi un atelier informatique », nous raconte Arnaud Lavie, aujourd'hui animateur chargé du développement de la vie associative. Pour les jeunes, l'ABC rime souvent avec activités. Depuis sa création, sont proposés des ateliers, des sorties, des projets, des rendez-vous « cinéma », des séjours à la neige et autres vacances sportives, des soirées d'information, des camps, des expositions, des formations, des campagnes de sensibilisation (santé, sécurité routière, environnement, citoyenneté...), un service « petits boulots »...

La musique : une facette de l’action jeunesse.

Mais comme le retrace le parcours d’Elyess Essouayed (24 ans), l’ABC crée aussi une véritable émulation autour des musiques amplifiées. « A l’âge de 11 ans, je rentre à l’ABC pour des cours de synthétiseur pendant un an. C’est seulement six ans plus tard, que j’y retourne avec des copains du lycée Jean Monnet. On faisait du rap et Jérôme Avril, animateur, nous a alors aidés à faire quelques scènes et à enregistrer une maquette. À partir de là, je n'ai plus quitté l'ABC : on m'avait aidé, j'ai eu envie de donner à mon tour. Petit à petit, je me suis investi dans d'autres projets à partager avec les autres. C'est ainsi qu'est né le collectif « Dix vers cités » qui permet à des jeunes de se retrouver tous les samedis après-midi sur le thème de l'expression artistique. Et en 2011, j'ai été élu trésorier, invité à me présenter par et avec le soutien de Serge Raynaud (président de 2009 à 2011) : on m'a fait confiance alors que je suis arrivé sans expérience et loin d'imaginer toute la machine qui permet à l'ABC de tourner. Il est vrai qu'à l'ABC, le jeune est toujours vu comme un acteur dans les projets ».

Des échanges européens depuis 20 ans.

L'inter-culturalité est une autre spécificité depuis 20 ans. Des actions à l'heure européenne dès 1992 avec l'accueil de jeunes européens et l'envoi de Blanquefortais lors d'Eurotalents, puis les stages Euromed, les échanges de jeunes dans le cadre du Service Volontaire Européen.

« Mon meilleur souvenir, c'est l'échange avec 40 jeunes : danois, polonais, espagnols et italiens, au printemps 2011 à Blanquefort. On s'est retrouvés pour des ateliers musique, chant, théâtre et danse... à travers l'art, il n'y a plus de barrières de langues ». Elyess.

Faire ensemble : associer dans la diversité !

« Pour moi, l’ABC est un lieu qui fait émerger des savoirs et des savoir-faire chez la jeunesse, mais aussi dans les associations » continue Arnaud Lavie. En octobre 1994, naît « À l'assaut des assos » : cette journée avait été proposée par le Conseil d'initiatives des Jeunes pour permettre à chacun de s'informer sur les activités proposées par les associations... Ce rendez-vous est devenu l'incontournable de la rentrée, aujourd'hui connu sous le nom de « La Marmite aux assos ». « Je me souviens de la première édition en 2005 : tout le monde avait donné un coup de main, c'était l'esprit d'entraide et de solidarité. Ce n'était pas la manifestation de l'ABC mais celle des assos », souligne Arnaud Lavie, qui poursuit : « Dans le même esprit, je me rappelle de la première édition du vide-greniers, lancé à l'occasion du centenaire de la loi 1901 ». Un autre moment fort avec le tissu associatif s'établit en 1996 avec la création du Point d'Appui Local (centre de ressources) : des formations sont organisées par l'ABC pour les bénévoles afin de les tenir informés des décisions légales et administratives concernant les associations. Des rencontres et des échanges de savoirs qui ont permis de tisser des liens nouveaux.

Comme le livre Philippe Gaillard, premier président de l'ABC, impulser des projets collectifs a été une volonté marquée dès le début de l'ABC : « Notre action s'est mise en place avec deux axes : prendre un peu d'indépendance vis-à-vis de la municipalité (notre financeur) et accueillir toutes les associations, notamment l'Amicale Laïque et Blanquefort Environnement. Nous avons favorisé la rencontre de deux chorales : La Villanelle et les Petits Chanteurs, qui ont donné un concert lors des « 5 jours de Blanquefort » et mis en collaboration le club Oxygène et Hardy Caychac ».

Des animations tout ou long de l'année pour tous les Blanquefortais. Dès le départ, l'ABC programme aussi des rendez-vous d'abord en partenariat avec la médiathèque puis avec l'ELAC et l'école municipale de musique et de danse. Une longue histoire, qui commence en 1986 avec « Le conte et le Vin » jusqu'à l'Affiche musicale plus récemment. Et l'ABC figure aussi aux côtés des conseils de quartier, des services municipaux ou des divers autres acteurs locaux comme pour le Créathlon (2001), les animations de proximité (2002), la programmation « Toute La Ville » (dès 2004) ou encore les actions avec les gens du voyage, autour de la santé... et depuis deux ans à Fongravey « Un Eté pour tous ».

Signes particuliers : l’ABC développe un projet d’Education populaire : créer en permanence du lien social, lutter contre l’exclusion sociale, former les individus et les jeunes prioritairement, être des espaces d’éveil, de pratique et de formation démocratique, de prise de parole et de liberté d’expression, de citoyenneté active. Pour cela, elle suit trois principes fondamentaux : - la laïcité active, qui permet la confrontation d’idées et d’engagements, - la co-gestion : les adhérents, les bénévoles, les professionnels, les représentants des pouvoirs publics élaborent, décident réalisent et évaluent ensemble le projet global, les orientations, les objectifs et les actions, - la promotion de la vie associative en créant un espace de prise de responsabilités, de solidarités, d’innovation, d’engagements individuels et collectifs, d’articulation dynamique des intérêts particuliers et de l’intérêt général.
L’ABC est la seule structure en France qui n’a pas d’adhérents individuels mais exclusivement des associations et/ou des collectifs. L’ABC est conventionnée avec la ville de Blanquefort sur l’action jeunesse 11-25 ans, les promotions et l’accompagnement des associations blanquefortaises et les pratiques culturelles et musicales amateurs.

Équinoxes et Solstices, janvier 2012, n° 47, p. 28-29. Le magazine de la ville de Blanquefort. Avec l’autorisation de la ville de Blanquefort.

joomla template