Accueil
Le Canton
Blanquefort
Eysines
Parempuyre
Le Pian-Médoc
Ludon-Médoc
Macau
Saint-Médard-en-Jalles
Le Haillan
Le Taillan-Médoc
Saint-Aubin-de-Médoc
Bruges
-------------------------------
-------------------------------
Mode d'emploi
-------------------------------

Lettre d'information




Joomla : Porte du Médoc

Rechercher sur le site

Les cadastres napoléoniens à Eysines.

Le premier cadastre napoléonien date du début du XIXème siècle.

La loi des finances du 1807 décide la création d’un cadastre pour servir de base aux impositions foncières. Chaque commune est découpée en sections (désignées par une lettre), chaque section en parcelles. La parcelle est l’unité de base, elle est désignée par un numéro et caractérisée par sa surface, sa nature (pré, vigne, bois, bâti, etc.) et son propriétaire.

Le cadastre comprend trois parties :

* Le plan au 1/2500ème en plusieurs feuilles, un tableau d’assemblage permet de choisir la feuille recherchée.

* L’état des sections, registre sur lequel sont répertoriées toutes les parcelles au moment de l’établissement du cadastre.

* La matrice cadastrale, autre registre récapitulant les parcelles appartenant à chacun des propriétaires.

Les plans de deux exemplaires de ce premier cadastre d’Eysines ont été numérisés et sont consultables en ligne sur le site des archives départementales de la Gironde (Tableaux d’assemblage sous les côtes 3P162/1 et 3P162/16).

Pour illustrer cet article, cadastre 1811 TA. Légende : « Extrait du tableau d’assemblage »

cadastre.1811

Le second cadastre napoléonien date du milieu du XIXème siècle.

Pour corriger les imperfections du premier cadastre et tenir compte des évolutions foncières, un second cadastre est établi à Eysines.

Le dessin des parcelles est beaucoup plus fidèle, les points d’eau (sources, puits…) y sont portés.

Les plans cadastre d’Eysines ont été numérisés et sont consultables en ligne sur le site des archives départementales de la gironde (Tableau d’assemblage sous la côte 3P162/44).

Pour illustrer cet article :

cadastre 1844 TA. Légende : « Extrait du tableau d’assemblage »

cadastre.1844

Nous pouvons observer la continuité du bati du bourg en comparant le cadastre de 1844 (Légende : « La « cité de Londres » resserrée autour de son puits ») et la photo aérienne acutelle de cette cité.

cadastre.1844-bourg

cit de londres











Ce chapitre cartes et plans pourrait être complété par des photos aériennes en consultant les ressources des sites suivants : IGN - Geoportail - Google earth - Bing maps - ainsi que les archives départementales.

Michel Baron.

joomla template