Accueil
Le Canton
Blanquefort
Eysines
Parempuyre
Le Pian-Médoc
Ludon-Médoc
Macau
Saint-Médard-en-Jalles
Le Haillan
Le Taillan-Médoc
Saint-Aubin-de-Médoc
Bruges
-------------------------------
-------------------------------
Mode d'emploi
-------------------------------

Lettre d'information




Joomla : Porte du Médoc

Rechercher sur le site

La mode des cheveux courts.

J'ai le souvenir d'un événement qui fit beaucoup jaser le village vers 1925. Un scandale avait éclaté à Paris. La grande couturière Coco Chanel défraya la chronique en faisant son entrée dans une réception officielle de la capitale, les cheveux coupés ultracourt, coiffure plate, crans sur le front et les côtés en accroche-cœurs sur les joues, la nuque très courte, en pointe. Cette création de son ami Antoine, grand coiffeur de Paris du moment, fut baptisé « coiffure à la garçonne ».

Aussitôt, deux des plus jolies femmes en vue de Macau, Mme Chateteau, la mère de Jacques appelé Caqua et de sa sœur Caqui, mes deux petits copains, et Mme Del Pelegrino, la femme du pharmacien adoptèrent cette coiffure. Elles étaient déjà repérées pour avoir eu l'impudence de se maquiller ! Très fières de leur audace, elles assumèrent avec beaucoup de charme, forçant sur le rose à joues et le rouge à lèvres. Elles furent considérées comme les scandaleuses du village.

Pour ma part, je m'amusais beaucoup et trouvais cela très bien. Maman, défendant la bonne cause, fit mine de ne pas apprécier, interdit à ma sœur de couper ses beaux cheveux mais resta très amie avec nos deux coquettes. J'étais loin d'imaginer à cette époque qu'un jour je ferai moi-même partie des grands coiffeurs parisiens, que j'entrerai dans la vie de tous ces gens là, invité personnellement à plusieurs reprises par M. Antoine, dans son grand appartement du Trocadéro et sa propriété à la campagne. Il me raconta l'histoire de la coiffure à la garçonne : Coco Chanel, très jeune couturière en vue lui téléphone en larmes. Au moment de se rendre à une réception, se maquillant et se coiffant dans sa salle de bain, son chauffe-eau à gaz avait explosé, pris feu et enflammé ses cheveux. Elle ne pouvait sortir avec le reste de cette chevelure brûlée. Antoine, qui aimait beaucoup être remarqué lui aussi, lui répondit : « Ne t'affole pas, j'arrive. » Il n'hésita pas et profitant de l'occasion dit : « C'est formidable ! On coupe tout et tu vas voir, on va parler de nous ! » Il mit à profit son immense talent et créa en quelques instants la coiffure à la garçonne qui allait révolutionner le monde international de la coiffure. On devine aisément la stupéfaction de l'assemblée à cette réception lors de leur entrée. Antoine, toujours vêtu de blanc, très bel homme et très élégant ; Coco, la robe plus courte que jamais, taille très basse... Leur popularité s'accrut considérablement en quelques instants. Toute la presse de la mode et la presse à scandale s'empara (avec joie) de l'événement ; les chansonniers aussi, créant la chanson « Elle s'était fait couper les cheveux ». Ils étaient très jeunes et devinrent très vite la grande Mlle Chanel et lui le grand Antoine. Voilà comment est née la mode des cheveux courts !

Petit Pierre (recueil de souvenirs de Pierre Blanc, Macau, transmis par Mme Ancion)

Pour lire un autre texte sur les cheveux cours, cliquez ICI.

joomla template