Accueil
Le Canton
Blanquefort
Eysines
Parempuyre
Le Pian-Médoc
Ludon-Médoc
Macau
Saint-Médard-en-Jalles
Le Haillan
Le Taillan-Médoc
Saint-Aubin-de-Médoc
Bruges
-------------------------------
-------------------------------
Mode d'emploi
-------------------------------

Lettre d'information




Joomla : Porte du Médoc

Rechercher sur le site

La Fête-Dieu, le mois de Mai et les Rameaux.

« Toujours aussi gaie et organisatrice, ma mère ne manquait pas, le jour des processions de la Fête-Dieu, de confectionner un superbe reposoir autour de la belle croix entourée de quatre chaînes et située face à notre maison. Maman disposait, sur une table recouverte de draperies blanches brodées, des plantes vertes et de savants bouquets exécutés avec des fleurs blanches et roses du jardin. C'était à qui ferait le plus beau reposoir. La procession s'arrêtait, chants et prières résonnaient et les petites filles habillées de blanc, couronnées de fleurs blanches sur leur chevelure dénouée, jetaient au passage les pétales de roses contenues dans les jolies petites corbeilles capitonnées qu'elles portaient suspendues au cou. Magnifique tradition qui chaque fois mettait le village en fête.

Au mois de mai, « le mois de Marie » c’était la joie. Deux fois par semaine, le soir, à l’église, c’était fête, c’était gai, on chantait beaucoup. Cela faisait partie de toutes ces jolies coutumes maintenant disparues ; ainsi pour la fête des Rameaux, chaque enfant partait à la messe avec une grosse branche de laurier garnie de rubans, de guirlandes d'argent en sucreries. C'était à celui qui aurait le plus beau rameau. Comme c'était limpide et pur ! Quelles joies procuraient toutes ces traditions créant dans le village une chaleureuse sympathie ! »

Petit Pierre (recueil de souvenirs de Pierre Blanc, Macau, transmis par Mme Ancion).

joomla template