Accueil
Le Canton
Blanquefort
Eysines
Parempuyre
Le Pian-Médoc
Ludon-Médoc
Macau
Saint-Médard-en-Jalles
Le Haillan
Le Taillan-Médoc
Saint-Aubin-de-Médoc
Bruges
-------------------------------
-------------------------------
Mode d'emploi
-------------------------------

Lettre d'information




Joomla : Porte du Médoc

Rechercher sur le site

Le conseil municipal de 1795 à 1953.

16 thermidor (3 août 1795). La commune n'avait plus de maire depuis plusieurs mois et les officiers municipaux Lacroix, Trivié, Couny et Meimat s'étaient montrés particulièrement dévoués en assurant l'administration pendant une période difficile. Les représentants du peuple à Bordeaux donnèrent ordre de renouveler intégralement les municipalités à la date ci-dessus. Furent nommés : Maire : Fontareau-Desmirail, ancien négociant ; Officiers municipaux : Jacques d'Audebard de Ferrussac, Jacques Brethon, Guillaume Pontet, Laroque, Grétal. Etienne Audigey revenait procureur de la commune.

Le 1l octobre 1823, en présence des conseillers municipaux Jean Lafon-Rochet, Godfroy Labarthe, Mathieu Laroza, Simon Trivié, Bertrand Delaube, Pierre Devigne, Jean Prélat, Jean Thalamin, et de MM. le Baron de Villeneuve, Henri Ducos, de Bacalan, Pierre Lafon, du Hayet, Dudevant, Raymond Laroza, Arnaud Lacroix, Baptiste Gouny, Pierre Bracassac, Pierre Vignoles, Sèze, Graval d'Hauteville, de La Vergne, Piston, Jean Constantin, Hazera, Pélissier, Gouteyron, Duret, Comte de Lynch, Arnaud Maurisseau, Mathieu Andraut, de Saint-Pierre, Castéra, Dubroca, Damas, Pineau, Christophe Doumeret, de Pomies, Jacques Breton, Jean Diet, Pierre Fort, Meymat, Léonard Savignan, Jean Bironneau, Philippe Denis, Lawton, Burke, Barincou, d'Egmont, Berthelot, de Maignol, pris parmi les plus forts imposés de la commune, dont certains ne se sont pas rendus à la convocation, le Chevalier d'Audebard, maire, a donné lecture du rapport de Monsieur l'Ingénieur en chef des Ponts-et-Chaussées sur les travaux à faire pour parvenir au desséchement du communal. Il résulte que la dépense s'élèverait à la somme de 16 000 francs.

Le 28 juin 1839, renouvellement triennal du conseil municipal. Sont élus : MM, Devigne Antoine, Gouny Jean, Vignoles Pierre, Damas Bertrand, Trivié Guillaume, Lambert Arnaud, Bracassac Pierre, Seguin Antoine. Les quatre anciens étaient ; Castéra, Lafon-Rochet, Laroza et Pineau. Sont nommés : maire, Castéra ; adjoint, Lafon-Rochet.

Le 17 novembre 1844, M. Guillaume Trivié est élu adjoint au maire en remplacement de M. Lafon-Rochet, démissionnaire.

Le 5 juillet 1846, renouvellement partiel du conseil municipal. Sont élus ; MM. Richier, maire ; Trivié, adjoint ; Damas, Laroza Jean, Laroza Mathieu, Eymond, Godefroy Labarthe, Seguin, Bracassac, Lafon·, Rochet, Devigne Antoine. M. Vignoles, réélu, donna sa démission.

Le 22 mars 1848, M. Richier, maire, donne sa démission à la suite des événements politiques. M. Labarthe fils, docteur-médecin, est nommé maire provisoire.

Le 12 août 1848, renouvellement du conseil municipal. Sont élus : MM. Jean-Jacques Eymond, maire ; Jean Gouny, adjoint ; Vignoles, Lafon-Rochet, Etienne Sèze, Jean Labadie, Biarnez, Boucheron, Pierre Dévignes, Raymond Dévignes, Nadeau, Mathieu Andraut.

Le 28 septembre 1852, prestation de serment de fidélité du conseil municipal à Sa Majesté l'Empereur Napoléon III. Les nouveaux élus sont : MM. Eymond, Gouny, Jules Labarthe, Richier, Dévignes, Prélat, Biarnez, Sèze, Trivié, Labadie aîné, Delaube, Laroza.

Le 20 septembre 1870, la commission municipale, formée pour remplacer le conseil municipal suspendu, est ainsi composée : MM. Gaétan Duchesne, maire provisoire ; Roland, adjoint ; Bordesoulle, Goubineau, Louis Fort, Pineau, Ramond, Dévignes dit le Meste ; Laroza, sacristain ; Dupeyrat aîné, Delaube.

Le 14 mai 1871, installation du nouveau conseil municipal. Maire : Jules Labarthe ; adjoint : Vignolles ; conseillers : Gabriel Richier fils, Gouny, Laroza le Meste, Raymond Laroza, Maurisseau, Dubroca, Duchesne, Fort, Biarnès, Goubineau.

Le 21 janvier 1878, installation du nouveau conseil municipal : MM. Richier, maire ; Goubineau, adjoint ; Dupeyrat, Laroza, Fort Louis, Faure Léonard, Davezies, Duchesne, Maurisseau, Lavaud, Etié, Rigaud.

Le 17 mai 1896, installation du conseil municipal : MM. Richier, maire ; Pierre Laroza, adjoint ; Réneteau, Bacon de Lavergne, Lavaud, Ulysse Laroza, Gouny, Faure, Dupeyrat, Adoux, Lagunegrand, Gaétan Duchesne.

Le 20 mai 1900, élections municipales. Sont élus ; MM. Richier, maire ; Adoux, adjoint ; Faure, Bacon de Lavergne, Dupeyrat, Lavaud, Réneteau, Laroza, Lagunegrand, Saintout, Gouny, Gaétan Duchesne.

Le 15 mai 1904, installation du conseil municipal : MM. Réneteau, maire ; Ulysse Laroza, adjoint ; Léonard Faure, Bacon de Lavergne, Frédéric Duchesne, Georges Dubos, Georges Lawton, Lagunegrand, Dupeyrat, Goubineau, Jules Dupuy, Lavaud.

Le 17 mai 1908, installation du conseil municipal : MM. Réneteau, maire ; Jules Dupuy, adjoint ; Albert Faure, Bacon de Lavergne, Dupeyrat, Paul Duchesne, Lavaud, Laroza, Cornet, Raymond, Castaing, Docteur Lafarelle.

Le 19 mai 1912, installation du conseil municipal : MM. Réneteau, maire ; Jules Dupuy, adjoint ; Bourguignon, Bacon de Lavergne, Paul Duchesne, Docteur Lafarelle, Combes, Lavaud, Raymond, Paul de Floris, Dubos, Dargon.

Le 10 décembre 1919, installation du conseil municipal : MM. Réneteau, maire ; Dupuy, adjoint ; Paul Duchesne, Bourguignon, Criq, Combes, Bacon de Lavergne, Dubos, Jeantet, Lavaud, Castaing, Georges de Floris.

Le 17 mai 1925, installation du conseil municipal. Maire : M. Paul Duchesne ; adjoint : M. Raoul Bourguignon ; conseillers : MM. Criq, Combes, Védrennes, Dupuy, Roux, Dourneau, Marcel Laroza, Castaing, Kemmerer, Jeantet.

Le 19 mai 1929, installation du conseil municipal. Maire : M. Paul Duchesne ; premier adjoint : Jacques Combes ; deuxième adjoint : Marcel Laroza ; conseillers : MM. Védrennes, Criq, Dupuy, Ulysse Martin, Dourneau, Castaing, Pineau, Kemmerer, Saurue.

Le 19 mai 1936, installation du conseil municipal. Maire : Marcel Laroza ; premier adjoint: Ulysse Martin ; deuxième adjoint : Charles Pineau ; conseillers municipaux : Dupuy, Criq, Saurue, Lebroue, Giraud, de Latouche, Raymond Martin, Sureau, Dourneau, et le 5 juin, M. Charles Pineau est élu maire en remplacement de M. Laroza, décédé. M. Marcel Guipouy, qui venait d'être élu conseiller municipal dans une élection complémentaire, est nommé deuxième adjoint.

Le 21 septembre 1941, installation de la délégation spéciale nommée par l'arrêté du 29 août 1941 du ministre-secrétaire d'État à l'Intérieur et portant dissolution du conseil municipal. Cette délégation est ainsi composée : Président : M. le colonel Léon Bordessoulles ; membres : MM. Alfred Laroza, capitaine Paul Legrand.

Le 10 septembre 1944, installation du conseil municipal. M. Charles Pineau donne lecture de l'ordonnance du 21 août 1944 portant organisation des pouvoirs publics en France après la libération, dans laquelle il est dit notamment, article 3 : « Jusqu'au jour où il sera possible de procéder à des élections régulières, les conseils municipaux élus avant le 1er septembre 1939 seront maintenus ou remis en fonctions ». Étaient présents : MM. Saurue, Martin, de Latouche, Dourneau, Giraud, Sureau.

Le 29 avril 1945, élections municipales dans toute la France. Sont élus à Ludon : docteur de Latouche, commandant Cassaigne ; Hertig, Castaing, Pineau, Delage, Andron, Dubos, Saurue, Sureau, Seguin, Bareille. Le 18 mai, M. André Hertig est élu maire à l'unanimité. Le docteur de Latouche est premier adjoint, le commandant Cassaigne deuxième adjoint.

Le 19 octobre 1947, élections municipales. Sont élus : MM. Hertig, Bareille, de La Vernhe, Delage, Dubos, Pineau, Seguin, de Latouche, Eyquem, Peyronnie, Sureau, Richard, Dugay. M. Hertig est élu maire à l'unanimité. Le docteur de Latouche est premier adjoint et M. Pineau deuxième adjoint.

Le 26 avril 1953, élections municipales. Sont élus : MM. de La Verhne, Richard, Seguin, Bareille, Eyquem, Hertig, Castagnet, Criq, Delage, Peyronnie, Dubos, Sureau, commandant Cassaigne. Ce dernier s'était présenté isolément. M. Hertig est réélu maire. M. de La Verhne est premier adjoint et M. Seguin deuxième adjoint.

Paul Duchesne, La chronique de Ludon en Médoc, Rousseau frères, Bordeaux, 1960, p. 187-225.

joomla template