Accueil
Le Canton
Blanquefort
Eysines
Parempuyre
Le Pian-Médoc
Ludon-Médoc
Macau
Saint-Médard-en-Jalles
Le Haillan
Le Taillan-Médoc
Saint-Aubin-de-Médoc
Bruges
-------------------------------
-------------------------------
Mode d'emploi
-------------------------------

Lettre d'information




Joomla : Porte du Médoc

Rechercher sur le site

Ludon-Médoc

Ludon : est l’héritière de l’ancienne lutonem ou villa Luti ; le village s’est donc développé à partir du domaine du gaulois Lutos ou du Germanique Luto, un riche propriétaire terrien de l’époque gallo-romaine. Le suffixe acum, mais aussi onem indiquent les domaines gallo-romains.

Jean-Marie Cassagne et Mariola Korsak, Origine des noms de villes et villages en Gironde, Éditions Bordessoules, 2001.

Ludon-Médoc est une commune de la Gironde à 18 km au nord de Bordeaux, dans le canton de Blanquefort, 7 km au nord du chef-lieu.

4 000 hab. (Ludonnais), 1 869 ha.

Son finage (le finage était autrefois l’étendue d'une juridiction ou d'une paroisse, mais se disait, dans certaines provinces, de l'étendue du territoire d'une commune) atteint à l'est la rive de la Garonne et contient au sud-est un secteur de polders le long du canal de Despartins; l'habitat comprend d'amples lotissements de pavillons au sud et à l'ouest; motte du château Cantemerle (14e s.), châteaux de Bacalan (18e s.), d'Agassac (42 ha de vignes) au sud, la Lagune (82 ha de vignes, groupe Frey) et Paloumey (19e s., 20 ha) à l'ouest; gare.

La population était de 1 000 hab. dans les années 1930; elle a doublé depuis 1975, témoignant de l’expansion périurbaine bordelaise, et encore gagné 630 hab. de 1999 à 2008 ; 175 ha de vignes, Tonnellerie Ludonnaise (75 sal.), caves Barrière (30 sal.), couverture Bernard (25 sal.).

texte issu de www.tresordesregions

 

Ludon : serait l’héritière de l’ancienne lutonem ou villa Luti ; le village s’est donc développé à partir du domaine du gaulois Lutos ou du Germanique Luto, un riche propriétaire terrien de l’époque gallo-romaine.

Si l'origine de Ludon n'est pas un nom de personne gaulois, Lutos, ce peut être un mot latin, lutum, signifiant boue, ou béarnais, lout, c'est-à-dire vase.

Au XVIème siècle, une luteuse est un lieu environné d'eau, et les ludes désignent des élévations du terrain à proximité de surfaces humides (À Ludon, la rue principale, qui passe devant l'église, est érigée à l'endroit le plus élevé de toute la région). Vers 1165, Ludon s'appelait Luzezon, puis Ludedon au XVème siècle.

Pour en savoir plus, cliquez ICI.

joomla template